Aller au contenu

Conseils d'experts

trésorie

SIX CONSEILS POUR UNE SAINE GESTION DE VOTRE TRÉSORERIE

Dans un contexte économique difficile, un bon entrepreneur réussira à traverser la crise s’il respecte ses objectifs fixés et s’il maintient une saine gestion de sa trésorerie. Un fonds de roulement positif (actif à court terme supérieur au passif à court terme) est capital dans la croissance, la réussite et la survie d’une entreprise. Voici quelques conseils pour bien gérer ses liquidités.

Gestion des clients

  • Tout d’abord, il est essentiel d’avoir une politique claire et de communiquer les conditions de paiement à vos clients.
  • Il est également crucial de facturer rapidement et avec suffisamment de détail pour éviter les questions, les malentendus et, par conséquent, les retards au niveau de l’encaissement. Dans le cas des travaux qui s’échelonnent sur plusieurs mois, n’hésitez pas à demander des acomptes en facturant progressivement. Vous pouvez également demander des dépôts pour les nouveaux clients. Vous ne devriez pas attendre la fin du mois pour facturer. En fait, vous verrez cela comme une charge à cause du volume de facturation plus important, vous risquez d’oublier des éléments à facturer et les rentrées d’argent se feront attendre.
  • Exercez un suivi serré de vos comptes clients. N’hésitez pas à les contacter pour recouvrer les comptes en souffrance. Soyez intransigeant; vous n’êtes pas leur créancier. Chargez des intérêts pour les clients qui tardent à régler leur dû.
  • Faites preuve de souplesse en faisant des ententes de paiement pour respecter la situation de vos clients et vos besoins. Offrez un escompte de paiement rapide (par exemple, 2 % si payé en 10 jours). Utilisez les virements électroniques ou permettez le paiement par carte de crédit pour réduire le délai d’encaissement.
  • Si vos efforts de recouvrement ne portent pas fruit, utilisez les services d’une agence de recouvrement ou d’un avocat.

Gestion des comptes fournisseurs

  • Tentez de négocier les délais de paiement avec vos fournisseurs à 45, 60, 80 jours, tout en préservant de bonnes relations.

Gestion des inventaires

  • Réduisez au minimum vos inventaires, sans vous mettre à risque. Proposez à votre équipe des stratégies de vente afin de faciliter la liquidation de vos inventaires à rotation lente. L’idée est de transformer rapidement l’inventaire en compte client.

Financement de vos immobilisations

  • L’achat d’une immobilisation (équipement, agrandissement d’une bâtisse, etc.) ne devrait pas être financé par le fonds de roulement. Un prêt à long terme auprès de votre institution financière ou un crédit-bail auprès du fournisseur peut être une alternative beaucoup plus rentable.

Préparez un budget de trésorerie

  • Un budget permet de prévoir les encaissements et les décaissements futurs sur une base périodique.
  • Ces prévisions permettront d’entrevoir les éventuels problèmes de trésorerie et de trouver des solutions pour y faire face.

Préparer périodiquement des états financiers

  • Un bon entrepreneur doit être près de ses chiffres, même s’il croit que ce n’est pas sa force.
  • Vous serez à même de déceler d’éventuels problèmes, par exemple une baisse de la marge bénéficiaire brute, une rotation plus lente de vos stocks, un délai d’encaissement plus lent des comptes clients.
  • Analysez chaque dépense. Vous serez surpris des dépenses superflues que vous pourrez couper.
  • Revoyez vos processus de travail, tant au niveau administratif qu’au niveau de la production. Automatisez et informatisez-les autant que possible.

N’attendez pas d’être dans un gouffre ou d’avoir un découvert bancaire trop important avant de consulter votre comptable dans la gestion de trésorerie.

Retour à la liste

Inscription à l'infolettre

Recevez de l'information et des offres privilégiées
Top

Inscription à l'infolettre

Recevez de l'information et des offres privilégiées