Aller au contenu

Conseils d'experts

recrutement professionnel

LA PÉNURIE DE MAIN D’ŒUVRE: Une réalité à ne pas négliger.

Saviez-vous qu’un travailleur sur quatre prendra sa retraite dans les sept prochaines années? À titre d’employeur, êtes-vous prêt à faire face à cette réalité ?

Les économistes du ministère de l’Emploi prévoient que plus de 700 000 emplois seront disponibles d’ici 2017 ! Les trois quarts seront disponibles en fonction des départs à la retraite. Ils prévoient également que le taux de chômage diminuera de manière régulière pour atteindre 6,2 % en 2017 et 5,7 % en 2022. Ce taux, selon les économistes, est considéré comme étant le plein emploi !

Au cours des quinze prochaines années, nous assisterons à un grand vieillissement de la population puis à une stabilisation. Mais 15 ans … ça peut faire mal quand une entreprise prévoit prendre de l’expansion et/ou qu’elle est en manque de main-d’œuvre !

Par exemple, actuellement nous faisons face à une pénurie de main-d’œuvre expérimentée dans le secteur des nouvelles technologies. Les techniciens, programmeurs et autres qui ont cinq à dix ans d’expérience sont plus rares sur le marché et donc plus difficiles à recruter ! Sachant que toute entreprise est influencée, de près ou de loin, par les nouvelles technologies, c’est tout de même troublant, quand on y réfléchit… Comment ferons-nous afin de remédier à cette situation ?

Plus concrètement, comment cette réalité sociale va-t-elle influencer les ressources humaines au sein de votre entreprise ?

Qu’arrive-t-il lorsque la demande est plus grande que l’offre ?

  • Une hausse des salaires et des conditions d’embauche ;
  • Difficulté à trouver des employés de talents, consciencieux et dédiés ;
  • Pouvoir de négociation plus importante de la part des candidats sélectionnés.

Quoi mettre en œuvre afin d’aider votre entreprise dans cette conjoncture

  • Adopter des politiques de rétention au niveau des employés en place qui voudraient quitter votre entreprise ;
  • Effectuer une meilleure attraction des travailleurs de talents ;
  • Mettre en place des procédures d’intégration en emploi lors de nouvelles embauches ;
  • Demander à nos travailleurs plus âgés de reporter leur retraite en leur offrant des conditions plus avantageuses;
  • Ouvrir vos horizons en diversifiant la main-d’œuvre que vous allez embaucher.

Prenons par exemple le point de l’intégration en poste d’un nouvel employé. On constate que beaucoup d’entreprises négligent l’implantation d’un processus d’intégration, soit par manque de temps ou tout simplement par manque de ressources. Pourtant, il est prouvé statistiquement que le manque d’intégration est la cause première des démissions ou mises à pied dans les six premiers mois d’embauche.

Un bon processus d’intégration en emploi diminuera certains risques

  • Augmentera sa productivité et son niveau d’engagement envers l’entreprise ;
  • Diminuera les risques d’ambigüité au niveau des rôles, fonctions ou tâches dans l’entreprise ;
  • Diminuera le taux de roulement d’employés ;
  • Diminuera le niveau d’anxiété de la personne qui débute dans votre entreprise.

Comment effectuer une bonne intégration en poste

  • Assurez-vous que votre équipe connaisse la date d’arrivée du nouvel employé, son nom et le poste qu’il occupera ;
  • Nommez un mentor ou une personne qui sera dédiée aux interrogations de ce nouvel employé ;
  • Invitez ce nouvel employé à dîner au restaurant lors de sa première journée de travail. Le lunch est un moment qui peut créer beaucoup d’anxiété pour un nouvel employé et le fait d’apprendre à mieux connaître son patron « personnellement » favorisera le lien lors de ce dîner ;
  • Intéressez-vous à la personne et à son noyau familial ;
  • Expliquez-lui comment vous avez débuté en affaires ;
  • Donnez-lui ses codes d’accès et articles de papeterie nécessaires à son travail ;
  • Présentez cette personne à ses collègues de travail et faites-lui visiter l’environnement ;
  • Après une semaine et surtout après 3 mois en poste, faites une rétroaction avec celui-ci pour lui demander s’il est heureux et s’il s’adapte bien à son nouveau milieu de travail.

Tous ces petits détails sont d’une importance capitale et feront une différence dans la rétention de vos employés.

Retour à la liste

Inscription à l'infolettre

Recevez de l'information et des offres privilégiées
Top

Inscription à l'infolettre

Recevez de l'information et des offres privilégiées